Retrouve 10 scènes de la vie quotidienne dans lesquelles les enfants ne sont pas ou mal attachés


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Ecoute la chanson “Mets ta ceinture” et apprends les paroles par cœur !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Ecoute le nouveau conte "Zou le Tatou et ses compagnons à la montagne" + la chanson du Lion

Ecoute le conte "Zou le Tatou" et découvre ses aventures africaines

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Le jeu de la ceinture

Retrouve Zou le Tatou



Zou le Tatou

Il y a longtemps, très longtemps, Zou le Tatou convoqua tous les animaux, ceux de la brousse comme ceux de la savane. Ils se réunirent au pied de l'arbre à palabres. Il fallait trouver une solution car beaucoup de leurs proches étaient victimes d’accidents sur les pistes et sur les routes des savanes.

Le lion prit la parole et déclara : « Je suis le chef, je n’ai rien à craindre en voiture, mes griffes et mes dents acérées me protégent. »

La panthère se leva et fit de petits sauts puis dit : « Je suis souple et rapide, je peux me mettre au plus vite à l’abri en cas d’accident. »

L’hippopotame remua ses grosses fesses et dit : « Ma carcasse résiste à tous les chocs. »

Le singe fit quelques grimaces et dit fièrement : « Je suis le plus beau et le plus malin d’entre vous. Je m'en sors toujours grâce à mon habileté. »

Zou le Tatou fit quelques pas, se gratta la tête et dit : « Il y a bien un objet magique qui peut nous protéger. » On entendit le murmure d'approbation de l'assemblée. Il ajouta : « Dans chaque voiture, il y a des ceintures de sécurité. Il faut absolument que chacun s'attache en toute circonstance c’est le seul moyen de se protéger.

L’antilope demanda la parole : « Moi, je n’ai pas besoin de mettre une ceinture de sécurité : je ne prends presque jamais la voiture ! »

« Tu te trompes Antilope, dit Zou le Tatou. Tu dois t’attacher même pour une courte distance. »

Le lièvre secoua ses longues oreilles et demanda : « Zou, tout cela est bien beau mais comment s’attacher correctement ?
Il faut d’abord se débarrasser des habits et des objets encombrants: les blousons, les grands boubous, les manteaux, les gros sacs…pour bien s'attacher. Et surtout, chacun doit avoir un siège adapté à sa taille et à son poids. »

Le lion exigea un siège royal pour lui tout seul. La pintade demanda comment elle pourrait voyager à l’aise ainsi sans froisser ses beaux costumes. Quant à l'hippopotame, il avait besoin de caser son gros derrière.

Le porc-épic dressa ses pointes et dit : « Moi je préfère mettre mon siège à l’avant de la voiture pour bien admirer la beauté du paysage. Zou le tatou lui demanda : « Quel âge as-tu porc-épic ? – Je suis né lors de la dernière crue du fleuve. – Alors, dit Zou, tu n’as pas encore dix ans, tu ne peux pas te mettre à l’avant. »

Et il promit de leur fabriquer chacun un siège. Quand il eut fini ses conseils, tous les animaux l’approuvèrent et décidèrent dorénavant de se servir de leur objet magique. Seul, le singe rigolait du haut de son arbre, en les prenant pour des idiots. Une grande fête fut donnée en l’honneur de Zou le Tatou. Elle dura toute la nuit.

Au petit matin, malgré une brume épaisse, les animaux prirent le chemin du retour. Tout à coup, un bruit épouvantable retentit dans la savane et un nuage de fumée envahit le ciel.

Immédiatement, Zou rassembla ses amis. Ils se rendirent sur les lieux. Une voiture avait quitté la piste et s'était heurtée contre un baobab.
Aussitôt, Zou reconnut la pintade, l’hippopotame et le porc-épic qui avaient bien mis leurs ceintures de sécurité. Ils étaient sains et saufs.
La pintade s'écria: « Où est le singe ? Il était assis à côté de moi. » Les animaux le cherchèrent dans tous les coins et recoins. Finalement, ils le trouvèrent très loin. Il était ligoté par les lianes qui enfermaient ses bras et ses jambes. Il pleurait car il s’était fait très mal et appelait au secours. Il avait eu très peur.

Depuis ce jour, le singe ne fait plus le malin. Il ne prend plus ses voisins de la savane pour des idiots. Et il met toujours sa ceinture de sécurité. C'est ici que mon voyage s'achève. Si vous rencontrez quelqu'un qui se croit plus malin que les autres, racontez-lui cette histoire.

Auteur, compositeur, interprète et musicien : Souleymane Mbodj.
Livres CD de contes d'Afrique disponibles aux Editions Milan.
® Production Entre nous soit dit pour l'association Prévention Routière